• Chapitre IV : Nouvelle identité, nouveau départ

    Six ans avaient passé depuis la fuite de Mirabelle et la mort de sa famille. Les magiciens avaient abandonné leurs recherches, six ans étaient écoulés, et pas la moindre trace de Mirabelle. Certains disaient qu'elle était morte, d'autres disaient qu'elle se cachait dans une grotte avec des rebelles, et qu'elle complotait pour faire tomber l'État Mage. Plusieurs rumeurs courraient, mais personne ne savait réellement ce qu'il était advenu de la petite Mirabelle.

    Celle-ci vivait encore, et avait à présent seize ans. Elle avait grandis dans la forêt interdite, qui si on l'observait de plus près était finalement très jolie et très vaste. Mirabelle avait survécu par chance. Il y avait six ans de cela, lorsqu'elle croyait que tout était finit pour elle, que sa blessure au pied lui serait fatale, elle avait survécu. Grâce à une plante qu'elle avait mangé car elle mourrait de faim, et il se trouvait que cette plante était spéciale, magique. En tout cas, sa blessure s'était refermé à la seconde où elle avait avalé la plante lui laissant une cicatrice. Mirabelle était au début étonnée puis triste. Oui, triste. Toute sa famille était morte et elle, était recherchée. Vers qui elle allait à présent se tourner ? Elle n'avait plus aucune raison de vivre. Mais... Elle avait décider de lutter et de trouver une raison de vivre.

    Au fil des années, elle avait trouvé trois raisons de vivre, la première était la promesse qu'elle avait faite à sa mère, la deuxième était de retrouver son mystérieux sauveur d'il y avait six ans, et la dernière était qu'elle devait faire payer le roi, la Gentille-Reine et le général Harrison.

    Mirabelle avait beaucoup changé, que ce soit moralement ou physiquement. C'était devenue une jolie jeune fille, elle avait grandit et s'était développée physiquement. Elle avait désormais troqué son corps de petite fille, contre un corps de femme. Ses cheveux bruns ébouriffés avaient poussé et lui arrivaient maintenant jusqu'aux fesses. Ses yeux demeuraient aussi bleus qu'ils les étaient durant son enfance et gardaient leur petite étincelle de malice. Mirabelle ne l'avait pas remarqué mais elle était devenue très séduisante. Sa mère, Roselyn, l'était aussi. Mirabelle ressemblait atrocement à sa mère maintenant qu'elle avait grandit.

    Pendant six ans elle avait vécu dans la forêt, elle avait perdu toute civilisation et vivait comme une sauvage. Mais heureusement elle n'avait pas perdu toute sa tête. Elle avait décidé qu'elle était suffisamment grande pour revivre chez les hommes et magiciens.

    Durant ces six années, elle avait réussi à tuer six magiciens. Bien-sûr, elle les avait tuer lâchement, car si elle les combattait loyalement elle perdrait. Tous ces magiciens étaient des chasseurs de prime ou des chasseurs tout court qui cherchaient des proies.

    En les tuant, Mirabelle avait pu trouver des habits à sa taille et se procurer des armes.

    Elle devait à présent se trouver une nouvelle identité, pour s'infiltrer chez les magiciens sans être reconnue.

    - Comment vais-je pouvoir m'appeler ? se demanda-t-elle en s'adressant à un arbre.

    Mirabelle avait eu pendant six ans pour seule compagnie les arbres. Et elle se confiait à eux comme à des personnes tout à fait normales. Elle leur confiait ses peines, ses joies, ses colères, ses journées, tout. Vivre six ans tout seul, pouvait parfois rendre les gens fous. Dans son cas, Mirabelle pouvait être à moitié folle. Elle n'avait pas perdu toute sa raison car elle était déterminée à faire tomber l'État mage. Cette détermination la maintenait en vie. Au fil du temps, elle avait appris à chasser, faire du feu, fabriquer des armes etc... Elle était devenue beaucoup plus compétente qu'elle ne l'était auparavant.

    L'abre auquel elle s'était adressé ne répondit pas. Bien-sûr. Pourquoi un arbre parlerait ?

    - Josette ? Audette ? Marie ? Lucie ? Non... Jessie ? Non plus. Tamara ? Raaah ! Pourquoi c'est si dur de trouver un prénom ?! réfléchissait-elle.

    Elle tournait en rond, les mains derrière le dos et l'air songeur.

    - Catherine ? Claudine ? Non c'est trop compliqué. Mais... J'aimerais bien un prénom en "C". Caroline ? Non...

    Tout à coup, un petit chuchotement lui parvint à l'oreille : "Chloe".

    Mirabelle se retourna vivement.

    - Qui est là ?! Répondez !!! s'écria-t-elle. Je... Je n'ai pas peur de vous !

    Aucune réponse.

    Mirabelle se rappela néanmoins d'une chose.

    - Chloe ! Ça c'est un bon prénom ! C'est décidé. À partir d'aujourd'hui, je m'appellerais Chloe ! sourit-elle. ( NDA : Petit hommage à toi @Chlloe94 ^^ )

    Mirabelle, ou plutôt, Chloe observa les arbres assez contente d'elle. Elle entama une petite danse de la joie.

    - Maintenant, il me faut de nouveaux vêtements ! se réjouit-elle.

    Les vêtements qu'elle portait, elle les avait piqué à un magicien qu'elle avait tué. Ils étaient un peu sales à présent. Mirabelle allias Chloe devait les laver. D'ailleurs, c'était bientôt la tombée de la nuit, elle pourrait enfin se laver au ruisseau. Pendant la journée, c'était impossible, beaucoup trop d'esclaves y venait pour chercher de l'eau.

    ***

    Quand vint enfin la tombée de la nuit, elle se rendit au ruisseau et commença à se laver. Quand elle eut fini, elle lava ses habits et les laissa sécher sur le côté. Elle s'assit au bord du ruisseau et regarda les étoiles. Son passe-temps préféré. Qu'en était-il du chant ? Eh bien, elle s'était juré de ne plus jamais chanté depuis la mort de sa mère adorée.

    Mirabelle contemplait le collier qu'elle avait trouvé il y a six ans de cela, dans la même forêt. Ce fameux collier en or avec une montre au bout, qui était soit-dit-en passant cassé. C'était elle qui l'avait cassé, et elle l'avait tout de suite regretté. Après tout, il avait peut-être appartenu à son sauveur d'autrefois...

    Lorsque ses habits eurent fini de sécher, elle les remit sur elle et retourna dans la forêt pour dormir.

    ***

    Le lendemain, Mirabelle se réveilla difficilement. Aujourd'hui devait être la journée où elle réapparaîtrait chez les esclaves et magiciens.

    Elle se leva et enfila sa longue cape noire munit d'une capuche. Elle mit la capuche sur sa tête. Celle-ci cachait presque ses yeux. Ça l'arrangeait, car la seule chose qui pouvait trahir son identité était ses yeux.

    Elle s'inventa un passé, un but et une autre personnalité.

    Enfin, lorsqu'elle avait fini, elle partit en ville.

    Elle marchait dans les rues en observant tous les détails. Ça faisait quand-même six ans qu'elle n'avait plus revu une ville et des habitants normaux.

    - AAAAAAAAAH !!!!!! JE VOUS EN SUPPLIE !!!!!!! JE NE RECOMMENCERAI PAS !!!!! hurla un jeune esclave.

    Sa maîtresse était en train de l'étrangler avec des lianes. C'était de la magie, elle ne touchait pas, elle contrôlait seulement les lianes. Mirabelle aurait voulu l'aider, mais elle en était incapable.

    - ESPÈCE D'IDIOT !!!! QUI T'AS AUTORISÉ À DONNER DE L'ARGENT, MON ARGENT À CE MENDIANT ????!!!!! DE PLUS CE N'EST MÊME PAS UN MAGICIEN MAIS UN HOMME !!! UN ÊTRE FAIBLE !!! hurla sa maîtresse impitoyable.

    Mirabelle ferma les yeux, inspira un grand coup et continua sa route.

    En chemin, elle vit un tableau d'affichage, il y avait plusieurs avis de recherche. Elle les parcoura des yeux. Il y avait même des magiciens qui étaient recherchés, d'ailleurs la plupart des personnes recherchés étaient des magiciens. Un avis de recherche avait une somme très élevée :

    " Lindsay-Sarah,

    Magicienne très dangereuse contrôlant la glace, fugitive de la garde personnelle de la Gentille-Reine. Sarah s'est enfuie avec des secrets royaux importants, et a kidnappé un jeune noble du nom de Jaden Ward lors de son mariage. C'est une criminelle. Quiconque la ramènera en vie, empochera une récompense assez élevée. Restez sur vos gardes, cette jeune magicienne est très coriace et très forte.

    Description : Brune aux yeux verts. Cheveux lisses. Très belle. Redoutable. "

    Mirabelle trouva qu'elle n'avait pas l'air si menaçante que ça. Sur la photo de l'avis de recherche, c'était une fillette de douze ou treize ans.

    Ses yeux s'arrêtèrent sur un autre avis de recherche à la prime élevée :

    " Mirabelle Clow,

    Dernière descendante des Clow, famille traîtresse. Le jour de l'exécution de sa mère, la petite fille de dix ans a chanté un chant illégal et a pris la fuite. Malgré ses airs de petite fille innocente, elle est très maligne et pourrait bien inciter les hommes à se rebeller. Jusqu'à présent, personne n'a plus entendu parlé d'elle, elle a comme disparu. Une grosse récompense est prévue pour quiconque la ramènerait vivante. La peine qui l'attend est l'exécution.

    Description : Brune aux yeux bleu. Cheveux ébourriffés. Assez squelettique. Redoutable. "

    Mirabelle observa sa photo et ne se reconnut presque pas. Elle était petite, maigre, habillée d'une jolie robe et elle pleurait. C'était une photo du jour de la mort de sa mère.

    Mirabelle avait beaucoup changé. Elle n'était plus aussi squelettique qu'avant, avait de longs cheveux et un corps de femme. Rien avoir avec la petite fille innocente d'autrefois, même son caractère avait changé. Elle était devenue beaucoup plus sûre-d'elle, positive et moins timide.

    Elle arracha l'avis de recherche la concernant du tableau d'affichage et le rangea dans une poche de sa cape. Ensuite elle reprit son chemin.

    Tout à coup, elle heurta violemment quelqu'un et tomba à la renverse sa capuche avec. La personne devant elle était également tombée. Mirabelle avait mal aux fesses. Elle releva la tête :

    - Je suis extrêmement désolée ! Je ne regardais pas où j'allais ! s'excusa-t-elle.

    - Oh ce n'est rien mon enfant... Mirabelle ?! s'exclama la dame qui était enfaite Mme Roody.

    Elle avait beaucoup changé, à ses vêtements on aurait dit une esclave.

    - Vous... Vous faites erreur ! Mon nom c'est Chloe ! s'affola Mirabelle.

    - Non... Je te reconnais, seule une personne comme moi pourrait te reconnaître entre mille. Tes yeux... Je les ai vu pendant dix ans, et je ne pourrais jamais les oublié. Tu as les yeux de Roselyn. expliqua-t-elle.

    - Excusez-moi madame, mais je ne vois pas de quoi vous parlez. persista Mirabelle.

    Mme Roody prit les mains de Mirabelle dans les sienne et lui fit un sourire sincère.

    - N'aie crainte mon enfant, je suis de ton côté. Je suis si heureuse que tu sois en vie ! Que tu aies tenu pendant six ans...

    Mirabelle ne reconnaissait pas Mme Roody, elle était trop... Gentille.

    Mirabelle allias Chloe retira violemment ses mains de celles de Mme Roody.

    - Puisque je vous dis que je ne suis pas cette Mirabelle ! C'est une rebelle, ne me comparez pas à elle ! hurla Chloe.

    Sur ceux elle se releva, et s'en alla rapidement. Elle devait trouver un nouveau maître. Mais d'abord un commerçant qui pourrait la vendre.

    Mirabelle remit sa capuche et attirée par une annonce, entra dans un restaurant. Ils étaient à la recherche de serveuses. Le casting pour recruter était aujourd'hui, seules cinq serveuses allaient être retenues, toutes des esclaves. Mirabelle savait que les serveurs étaient les esclaves les plus maltraités mais elle avait besoin d'un maître.

    Les qualités requises étaient la beauté, l'habileté, la politesse et le respect envers tout le monde.

    Question habileté Mirabelle était très nulle, elle avait un côté très maladroit. Elle se demandait si ça n'allait pas la pénaliser.

    Elle venait d'entrer dans le restaurant en question. Toutes les personnes présentes s'arrêtèrent pour la fixer. Elle ne passait pas inaperçue avec son long manteau noir à capuche.

    - C'est un esclave ? demanda un homme.

    - Sûrement, mais il est vêtu comme un magicien. répondit un autre.

    - C'est vrai. Mais on ne sent aucune magie en lui. Il n'a pas peur de s'habiller comme un magicien ? continue un homme au bonnet bleu.

    Mirabelle hôta sa capuche et repoussa ses longs cheveux en arrière. Les chuchotements redoublèrent.

    - C'est une fille ! cria un magicien.

    Mirabelle l'ignora et avança jusqu'au comptoire. Un vieil homme la contempla, c'était un magicien et c'était lui qui tenait le restaurant.

    - Je viens pour l'annonce afin de devenir serveuse. annonça Mirabelle.

    - Qu'est-ce qu'elle est jolie ! s'exclame un magicien dans le resto. Dommage qu'elle soit esclave !

    - Bien. répondit le vieux. Suivez-moi.

    Un magicien qui vouvoyait un homme était très rare.

    Il ouvra le comptoir à Mirabelle et lui désigna une porte. Mirabelle le remercia et entra dans la pièce. Il y avait une quinzaine de jolies femmes alignées toutes avec la même tenue assez sexy qui devait être l'uniforme à porter. Certaines avaient de graves cicatrices, mais elles restaient pour autant très belles. Elles étaient toutes des femmes et portaient chacunes un numéro.

    Un jeune garçon d'à peu près l'âge de Mirabelle les observaient.

    " Quel pervers ! " pensa-t-elle.

    Il tourna aussitôt la tête vers elle et lui fit un regard noir.

    Mirabelle leva un sourcil et le défia du regard.

    - Pour ton information, je peux lire dans les pensées, annonça-t-il, numéro seize.

    Il lui tendit un uniforme avec le chiffre seize inscrit dessus.

    - J'ai un nom. Je m'appelle Chloe pour ta gouverne. C'est si difficile pour toi de demander ? lâcha Mirabelle.

    Toutes les filles ouvrèrent grand leur bouche. Mirabelle avait oublié qu'un esclave n'était pas censé parler comme ça à un magicien. Mais d'un autre côté elle avait mit beaucoup de temps à trouver son nouveau prénom.

    Le garçon eut un sourire amusé.

    - Soit. Je t'appellerai Chloe si c'est que tu désire.

    Mirabelle était étonnée, en temps normal, elle se serait faite punir.

    Les bouches des autres filles s'agrandirent.

    - Où est-ce que je peux me changer ? demanda Mirabelle.

    - Pourquoi pas ici-même ? proposa-t-il.

    - Quoi ?! s'étonna Mirabelle.

    - Tu as bien entendu. insista-t-il.

    - C'est hors de question !

    - Tu ne dois pas contester les ordres.

    - Eh bien je le fais !

    Les mâchoires des autres femmes paraissaient presque se décrocher.

    - Toutes ces filles ce sont changées dans cette pièce, tu ne feras pas exception à la règle. Tu es une simple femme, tu es inférieure, alors tu exécute les ordres. dit le jeune homme.

    Mirabelle sentait qu'elle allait exploser. Elle serra ses poings et inspira.

    - Bien. céda-t-elle.

    Les femmes paraissaient soulagées.

    Mirabelle se changea sous les yeux du jeune homme. Elle avait honte sous une tenue si... légère. Ce qui la faisait rougir. Elle n'était pas du tout à l'aise.

    - Tu vois quand tu veux ? sourit-il.

    Mirabelle se jura que si elle ne se faisait pas sélectionner, elle tuerait ce jeune garçon.

    - Tu peux rejoindre les autres.

    Mirabelle s'exécuta, elle se tint à côté du numéro quinze.

    Toutes les femmes la fixaient. Mirabelle n'aimait pas être fixée surtout dans une tenue aussi légère.

    - Nous allons attendre mon grand-père avant de commencer. Je vais donc me présenter en attendant. Je m'appelle Florent Lens, je suis issue d'une famille noble de magiciens, mais comme je n'aime pas trop la vie d'un noble, je viens aider mon grand-père qui tient ce restaurant. J'ai seize ans, j'ai un mariage arrangé dans un an, mais je compte bien rester ici pour aider mon grand-père de temps en temps. Des questions ? expliqua Florent.

    Personne ne leva la main. Sauf Mirabelle.

    - Oui numéro seize ? Euh... Chloe ? dit-il.

    - Quel est ton pouvoir ? demanda Mirabelle.

    - Je contrôle le temps. répondit-il.

    - Le temps ? La météo ? continua-t-elle.

    - Non. Le temps passé, présent, futur. annonça-t-il. D'autres questions ?

    Personne ne répondit. Le vieil homme du comptoir entra dans la pièce.

    - Bonjour à toutes. Je suis Yamado Lens. Le grand-père de Florent. déclara-t-il en posant la main sur l'épaule de son petit-fils. Désolé s'il a pu être désagréable avec l'une d'entre vous.

    Toutes regardèrent Yamado étonnées, un magicien venait de s'excuser devant de simples femmes.

    - Mais non. Ne vous excusez-pas, c'est trop d'honneur pour nous qui sommes de simples humaines. intervint le numéro trois.

    Toutes les autres acquiescèrent.

    - Mais enfin, qu'est-ce que vous racontez les filles ? Bien-sûre qu'il nous doit des excuses ! Son idiot de petit-fils nous a obligé à nous changer devant lui ! s'exclama Mirabelle.

    - Hé ! s'indigna Florent.

    Au lieu d'encourager Mirabelle, les autres filles lui firent un regard de reproche, comme si elle avait insulté un dieu.

    Yamado sourit amusé.

    - On ne voit pas beaucoup d'esclaves comme vous. dit-il en s'adressant à Mirabelle. D'ailleurs comment vous nommez-vous ?

    - Je m'appelle Chloe. répondit Mirabelle.

    Lui au moins avait eu l'intelligence de lui demander son prénom. Mirabelle trouva qu'il était différent.

    - Chloe... C'est un joli prénom. commenta-t-il en observant tous les traits de son visage.

    - Merci.

    - Vous n'avez pas de cicatrices. Est-ce normal ?

    - Je suis une esclave obéissante. réppliqua-t-elle.

    - Pour une jeune fille qui ne mâche pas ses mots, j'ai du mal à y croire. sourit-il.

    - Je sais.

    - Parlez-nous un peu de vous.

    - Eh bien, je m'appelle Chloe, j'ai seize ans et je n'ai pas de famille, on m'a abandonné lorsque j'étais petite. J'ai été élevée par une esclave du nom d'Elsa, mais elle est aujourd'hui morte de vieillesse. J'ai enchaîné les familles magiciennes, ils ont tous fini par avoir marre de moi. Aujourd'hui je suis à la recherche d'un nouveau maître car tout le monde sait qu'un esclave sans maître finit toujours dans la misère et meurt de faim. se présenta Mirabelle allias Chloe.

    - OK. À vous de vous présenter. dit-il en désignant la fille à côté de Mirabelle.

    Toutes les filles se présentèrent une à une. Et la sélection pu commencer.

                      To be continued...

    ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

    Hello !!! Voici le chapitre 4 !!!! J'espère que vous avez aimé. Bref ce serait sympa que vous me donniez vos avis. It's very important for me !!!! >.<

    En gros votez et/ou commentez ^^

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :